Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De même que l'année est divisée en quatre saisons de trois mois, les signes du zodiaque se divisent en quatre éléments qui sont : Le FEU, la TERRE, l'AIR et l'EAU, à raison de trois signes par élément.

Ce qui forme les quatre tempéraments types dont chacun de nous porte en lui une part, grande ou petite, selon la disposition et la force des points dominants qui activent tel ou tel point dans son thème de naissance. En effet, il est extrêmement rare d'avoir toutes les planètes réparties dans un seul élément à l'exclusion des trois autres. L'idéal serait d'avoir un bon équilibre entre les quatre éléments. Il est toujours possible de développer un meilleur équilibre si on ne le possède pas au départ.

Les signes de FEU
connaissent la passion parfois le coup de foudre. Quand le plaisir atteint son paroxysme, ils éprouvent la sensation de toucher la mort du doigt. Les signes de Feu provoquent la rel
ation.

Ce sont : le Bélier, le Lion, le Sagittaire.

Les signes de TERRE
sont plus lents à nouer des liens. Ils observent, doutent, essaient de comprendre avec leur intellect. Cependant, qu’ils soient naturels, réservés ou timides, ils considèrent les plaisirs charnels comme les meilleurs remèdes aux problèmes quoti
diens.

Ce sont : le Taureau, la Vierge, le Capricorne.

Les signes d’AIR
ont besoin de communiquer avec l'autre, d'échanger des idées. Raffinés, intuitifs, ils ont le chic pour créer des relations harmoni
euses.

Ce sont : les Gémeaux, la Balance, le Verseau.

Les signes d’EAU
se laissent dominer par leurs sentiments et ont besoin constamment d'être rassurés sur les sentiments de l'autre. Leurs sentiments et leurs désirs sont toujours liés à l’
amour.

Ce sont : le Cancer, le Scorpion, les Poissons.

Il est facile de voir que ces quatre tempéraments types réagissent sur un mode totalement différent.

Il va de soi que les signes de même élément posent les problèmes de la même manière et voient les choses de la même façon. Cela donne une compréhension instinctive mais ne suffit pas pour affirmer que la relation sera vraiment constructive. Trop de ressemblances peuvent, à la longue conduire la relation à un ronronnement ennuyeux.