Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAPPELLE TOI ANKARA   (à Jacques Prévert)                     Janie

 

Rappelle toi Ankara
Je pleurais sans cesse ce jour là
Tu marchais près de moi
Le visage fermé, le coeur en émoi.

Et je t'ai quitté sans un mot,
Tu m'as retenue par le bras
Toi qui m'aimais toujours, Moi qui ne t'aimais pas.

 

Rappelle toi, rappelle toi ce jour là
N'oublie pas la fin d'un si bel amour.

Tu as crié mon nom ; mais je n'entendais plus
Tu as couru vers moi, le visage décomposé
Toi qui m'aimais toujours, moi qui ne savais plus.

Rappelle toi Ankara et ne m'en veux pas
De t'avoir dit adieu, même si jamais l'on ne se revoit.

 

N'oublie pas ce jour là,
Nos visages en pleurs, nos coeurs malheureux
Cette ville heureuse éclaboussée de soleil
Qu'es-tu devenu aujourd'hui ?
Vis-tu dans le nord ou dans le midi ?


Rappelle toi Ankara, c'était la dernière fois
Nous nous sommes quittés devant le bar de la dérive.

Je n'ai plus quitté Ankara, mais tout a changé
Il pleut sans cesse et je ne t'ai pas oulbié

Au souvenir de ton beau visage fermé.

Je ressens comme une étrange blessure.

Rappelle toi nos moments de bonheur, nos rires
Tu me serrais dans tes bras et tout s'illuminait.

Rappelle toi Ankara, et si tu ne m'as pas oubliée, Rappelle-moi : à Ankara.

Tag(s) : #POEMES à Janie