Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

QUAND L'ENERGIE DEVIENT MATIERE ...

Un coup d'oeil sur le monde des particules - Source : CERN Genève - 1983

 QUESTION : La quantité de chaleur que le soleil déverse dans un lac pendant une journée d'été est très grande. Beaucoup, beaucoup plus grande que celle que dégage la flamme d'une bougie ...

Et pourtant, en laissant toute la journée un oeuf tremper dans l'eau du lac, il est possible de le faire cuire, alors qu'on peut parfaitement y arriver en quelques minutes à l'aide d'une bougie.

 

REPONSE : Parce que l'énorme quantité de chaleur reçue par le lac s'y trouve diluée dans une telle masse d'eau que sa concentration y est très faible. Tandis que pour la bougie les choses sont différentes : elle produit peu de chaleur, mais cette chaleur se trouve concentrée dans un volume tout petit (la flamme) ; et comme c'est la chaleur concentrée qui fait monter la température, l'œuf pourra cuire. Plus ou moins bien, mais il cuira, tandis que rien ne se passera dans l'eau du lac.

 

Prenons un autre exemple : le rémouleur. Lorsqu'il aiguise ses couteaux, sa meule en tournant arrache à la lame de très petits morceaux de métal, des étincelles, qui sont portées à des températures pouvant atteindre, pour un instant 1000 degrés. A une température aussi élevée, tout objet produit de la lumière : pas à cause de la quantité de chaleur qui s'y trouve, (une étincelle ne contient même pas de quoi cuire un petit pois), mais parce que cette chaleur y est très concentrée.

 

QUESTION : La quantité totale de lumière qu’un éléphant reçoit du soleil est bien plus grande que celle qui traverse la loupe de Tintin : pourquoi est-ce cette petite partie seulement qui brûle son cuir, alors que les autres rayons de soleil, bien plus nombreux, ne lui font rien ?

REPONSE : Parce que la loupe a concentré la faible quantité de lumière qui l'a traversée en un tout petit point de la peau de l'éléphant. Comme on le voit, la lumière concentrée a des effets bien différents de celle qui ne l'est pas ...

C'est donc la concentration qui compte. Et dans la vie de tous les jours, il y a beaucoup de situations où la concentration compte bien plus que la quantité.

 

Tag(s) : #MES COUPS DE COEUR