Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2ème extrait de "Les enfants du zodiaque à l'heure du Verseau

L’ère du Verseau est placée sous le signe de la communication.

Uranus
représentant le ciel et l’espace, c’est d’une communication verticale qu’il s’agit ici. Non plus une communication horizontale comme avec Neptune qui représente les océans. Les courants qui circulent font penser à l’univers des médias à travers lesquels passent justement les idées et les images du monde. La connaissance devient accessible à tous. Or la connaissance est légère, libératrice et bienfaisante, contrairement au savoir qui est pesant et dogmatique et qui, par son inertie, suscite des bouleversements et des remises en question parfois brutales et violentes.

Uranus est le maître d’œuvre des secousses sismiques qui nous sortent de notre cocon familier, nous projetant dans un avenir en pleine mutation, inconnu, où tout sera à construire, à inventer, au prix d’un rude et dur travail. Uranus marque les nouvelles mentalités qui font accéder à une forme de vie inédite, car c’est elle qui entraîne confrontations idéologiques et théologiques.

 

Décollant spontanément des préoccupations les plus quotidiennes et des réalités les plus prosaïques, le Verseau a fréquemment tendance à planer au-dessus des réalités communes et des fureurs du monde, comme de ses intérêts particuliers dont il consent la perte ou la dérive, sans sourciller. Le pratique l’indiffère et le banal lui pèse. Lui qui n’admet aucune forme d’esclavage, supporte encore moins la première de toutes : l’esclavage de soi-même. Et c’est son propre orgueil qui le jette dans une lutte inexpiable contre la redoutable armée secrète des complaisances, compromissions, facilités et mesquineries. L’élément qualitatif mobilise toujours son ambition, sa volonté et ses efforts, le souci de la quantité lui paraissant parfois vulgaire. Son absence d’attention pragmatique et pratique peut le pousser à négliger des détails importants, voire indispensables compromettant ainsi des programmes par ailleurs généreux et brillants.

 

L’Air du Verseau est l’air pur des sommets, l’air éthéré, il est réunion, re-union, rassemblement. Incapable de jalousie, dépourvu d’avidité, dédaignant le profit et l’arrivisme, il s’effacera toujours au nom de ses convictions et du bien général. Il sait abdiquer, démissionner quand les circonstances et son propre idéal l’exigent, quand son maintien lui semble incompatible avec la défense même de ses principes les plus sacrés. Une sorte de philosophie le met à l’abri des exagérations et des troubles psychologiques graves.

L’air du Verseau, souffle un Air de transition. L’ancien monde n’est pas mort, le nouveau est déjà là. Entre les deux, le Verseau nous donne un peu d’air pur, un petit air de liberté et de fraternité.

Tag(s) : #ASTROLOGIE Evenementielle