Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Un papier compromettant

Se demandait
s'il devait Se cacher

Ou s'envoler
Aux quatre vents.

 

J'ai perdu l'occasion de me taire
Il n'y a plus rien à faire
Mes paroles se sont envolées
Le vent les a faites circuler

 

Je restais sur mon quant à soi
Qui se moquait

De ton qu’en dira-t-on
Qu'il ne connaissait
Ni d'Eve ni d'Adam.

 

Tag(s) : #POEMES à Janie