Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le compas dans l’œil

 

Un con passait sur l’avenue

Le compas dans l’œil, criant de douleur

Des passants pas compatissants

Fuyaient son regard vide de confusion

Des passants compatissants s’arrêtaient

Le regardaient cois de surprise

Ne sachant que faire avec le compas

Un cercle s’était formé autour du blessé

La compassion commençait à opérer.

Le pauvre con et son compas

Remerciaient à tout va

La douleur se faisait plus pressante

L’œil n’y voyait goutte et pis encore

Trop las sans doute il ne clignait plus aussi bien

Un œil clignait l’autre pas ou si peu.

 

Les pompiers sont arrivés avec leur échelle et leur lance

Ils n’en croyaient pas leurs yeux

Pourquoi un œil si rond les regardait

D’un air accablé et surpris

Peut être attendait-il un prof de maths

Pour résoudre son problème

De compas enfermé dans un cercle

Regardant autour de lui sans presque sourciller

Le temps leur était compté pour résoudre ce problème.

 

 

Les expressions toutes faites nous font parfois réfléchir…ou pas

Janie

  une hypothèse :  l'amour (souvent représenté par un coeur transpercé d'une flèche) ici il rend aveugle ou presque.

 

Tag(s) : #POEMES à Janie